La méthode Feldenkrais pour la réhabilitation

La Méthode Feldenkrais est intéressante dans le sens où elle aborde les difficultés de la personne d’un autre point de vue que le corps médical ou paramédical. La Personne est regardée avec son potentiel. Le, la praticien-ne, cherche au-delà de l’impact du trauma, de la maladie. Avec une personne atteinte de maladie neurologique, après un trauma, un accident nous travaillons au maintien ou à la récupération des capacités motrices de la personne. Souvent les personnes arrivent à la Méthode Feldenkrais en fin de parcours médical. Le, la praticien-ne va œuvrer avec les potentialités disponibles de l'élève. Car il s’agit bien d’apprentissage ; La personne trouve de nouveaux chemins, utilisent de nouvelles stratégies. Il n’y a pas de protocole identique établi pour tous mais une recherche avec la personne de ce qu’elle a besoin d’apprendre.

Le répertoire des gestes est souvent lié aux besoins de la vie quotidienne. Le, la praticien-ne fait appel à la mémoire de ces gestes mais en réinventant un chemin permettant à la personne d’agir différemment. L’enjeu pour la personne est d’accepter alors qu’elle retrouve des gestes, mais dans une toute nouvelle façon de faire. C’est à travers ce dialogue entre l’ancienne image que la personne a d’elle-même dans ses sensations, et la nouvelle image que viendra une amélioration du quotidien.

prevention2.jpg
rehabilitation.jpg
Méthode Feldenkrais : bénéfices pour la réhabilitation

Témoignage d'un pratiquant

Chantal

nous raconte

« Après une séance Feldenkrais, mon corps fractionné et "titubant" retrouve un aplomb, un équilibre et en même temps une souplesse qui me ra-vie, me redonne espoir de garder ce corps valide. Souvent, je sors d'une séance en disant : "j'ai des jambes neuves ". Par ailleurs, je suis fascinée par les résonances que peut produire un léger mouvement d'une partie du corps sur une autre partie. Je ressens alors que mes communications intracorporelles fonctionnent toujours. L'importance accordée à la respiration sans règle universelle mais accordée à son propre rythme, la concentration guidée sur des micromouvements apportent une détente inattendue mais profonde qui relaxent. »

Témoignage d'un praticien

Mireille

« Je travaille avec des personnes cérébrolésées dont les atteintes du système nerveux sont souvent installées. Cependant l’important est d’amener ces personnes vers l’apprentissage : comment apprendre de nouvelles façons d’agir et d’être en mouvement. Je questionne toujours la personne sur ses besoins quotidiens pour lui permettre de développer de l’autonomie. Je fais souvent appel à la mémoire des gestes car les traces neurologiques du vécu de la personne sont toujours présentes, aussi subtiles et lointaines qu’elles puissent paraître. C’est ce travail en partenariat avec la personne qui lui permet de gagner en mobilité et aussi en confiance. »