La méthode Feldenkrais pour le mieux-être de tous

La Méthode Feldenkrais repose sur  le mouvement et la sensation qui l’accompagne. (Par le mouvement nous prenons conscience de la façon dont nous bougeons.)La focalisation  de l'attention améliore l'image de soi et l’ organisation corporelle. 

« Se sentir bien »

Au cours des leçons c'est une sensation de soi qu'on apprend d'abord à cultiver sous la forme du confort, de la douceur, de l'apaisement et de l'aisance. Chacun peut y trouver le bien-être d'une façon qui corresponde à ce dont il a besoin et se sentir plus en adéquation avec lui-même.

« Mieux se sentir »

Nos habitudes nous obligent à nous mouvoir, à fonctionner parfois en automate. Le projet de la méthode Feldenkrais est de restaurer les capacités à sentir, à partir d'une connaissance plus aigüe de nos habitudes. Par la prise de conscience de cette manière d'être avec nous-même nous pouvons apprendre à nous mouvoir dans le respect de soi. A travers les variations
de mouvement proposées, le Feldenkrais permet d'affiner les capacités à « mieux se sentir » et invite à fonctionner plus librement.

« Se sentir mieux »

L’émergence de nouvelles options motrices et leur intégration dans notre façon d'être, entraînent un nouveau rapport à soi, à nos capacités, à nos aspirations, et à notre relation aux autres: le monde lui-même peut en apparaître transformé.

mieux-etre.jpg
mieux-etre.jpg
Méthode Feldenkrais : bénéfices pour le mieux-être de tous

Témoignage d'un pratiquant

A. , 16 ans

nous raconte ...

Avec les séances, j'ai découvert que souvent je ne croyais pas ce que j'avais entendu. J'ai réalisé qu'en général j'avais l'idée que je me trompais ou que j'allais me tromper; du coup, je faisais des mouvements compliqués ou franchement éloigné du projet et alors je n'osais plus rien faire ; et, j'avais toujours l'impression d'être idiot. Là, j'ai appris que lorsque je fais comme ça me vient, je peux le faire et que même si je me trompe, ça n'est pas grave. Et si je fais plus lentement je peux même apprendre comment ça se passe. Je me sens plus léger.

Témoignage d'un praticien

Stéphanie

témoigne ...

Avec la pratique du Feldenkrais, on apprend certes à se connaître, c'est-à-dire à se mieux connaître, de façon plus complète et à se comporter de façon plus spontanée et en correspondance avec soi-même, à se sentir de façon plus précise et en congruence avec ses réels potentiels. Pendant les leçons, on s'amuse tel un enfant qui découvre “soi” et le monde, sans intention de réussir, ou de se dépasser ; on se réjouit des découvertes, fussent-elles celles de nos ignorances; on développe une capacité à se rapporter à soi-même sous une modalité dynamique et non pas en regard de critères extérieurs et idéaux ou tenus pour tels par convenance, conformisme ou habitude ; on organise l'attention, cette faculté essentielle à l'accroissement de la pertinence de notre action et au développement de notre acuité dans les processus mentaux, sensori-moteurs comme de nos représentations.