Le nom n’est certes pas facile à retenir, mais la méthode qui s’y rapporte intéresse, quant à elle, un public de plus en plus large. Elaborée dans les années 40, par un physicien du même nom, la méthode Feldenkrais est une démarche d’éducation somatique basée sur les capacités d’apprentissage du système nerveux central. Elle repose sur le mouvement, considéré comme révélateur de la façon d’agir et d’être d’une personne. Par l’exploration de mouvements faciles, mais inhabituels, l’élève intègre de nouveaux schémas moteurs, lui ouvrant des perspectives fonctionnelles plus adaptées. La méthode intéresse les kinésithérapeutes qui peuvent découvrir en elle un outil complémentaire à leurs techniques.
KINE ACTUALITE - février 2009

Des séquences de mouvements simples permettent d’explorer toutes les façons de réaliser un geste, de découvrir ce qui est possible, facile, agréable. Le travail se porte sur la colonne vertébrale, la marche, les épaules ou le bassin, à la recherche d’un nouvel équilibre. En séance individuelle, la prise de conscience est aidée par le toucher et des manipulations douces. Cette méthode permet de réduire les douleurs du dos et celles dues au stress, de développer une meilleure perception sensorielle de soi. Les tensions musculaires diminuent et la respiration se lébère.
VIVA, ENTRE NOUS LA VIE - mai 2009