La méthode Feldenkrais™ s’adresse à un public très large : personnes à la recherche de performance scénique ou sportive, victimes d’accidents pour réapprendre à bouger, personnes qui souhaitent préserver leur autonomie et leur plaisir de vivre.

Sa pratique permet de :

  • réduire, voire faire disparaître les tensions, fatigues, douleurs ;
  • découvrir de nouvelles façons de bouger ;
  • révéler des potentialités inattendues ;
  • retrouver un fonctionnement plus efficace et harmonieux…

Elle est très appréciée :

  • de danseurs(ses) et musicien(ne)s pour éviter les blessures, et étendre leur répertoire. Yehudi Menuhin dit : « Les exercices sont si simples et si ingénieux… C’est tellement intelligent de développer le corps en invitant l’esprit et les sens à devenir conscient des moitiés du corps séparément l’une de l’autre. Cela augmente la subtilité de la sensation. »
  • de comédien(ne)s pour affiner leur jeu et leu expressivité. Dans les années 70, Peter Brook fit venir Moshé Feldenkrais afin de travailler avec ses acteurs. Ce genre de travail continue ici ou là, parfois comme thème central, parfois comme outil.
  • de victimes d’accident cérébraux ou d’autres accidents, comme complément à la rééducation classique. On pourra lire par exemple le livre de Jill Bolte Taylor intitulé Voyage au-delà de mon cerveau.
  • de personnes âgées pour améliorer leur mobilité et leur confort de vie.

D’autres domaines commencent à utiliser la méthode Feldenkrais :

  • des disciplines sportives afin de réduire la fréquence et la gravité des blessures d’une part, et de promouvoir la recherche de la performance d’autre part ;
  • des spécialistes du travail avec des enfants, soit pour aider des enfants normaux à progresser, soit pour aider des enfants avec des difficultés spécifiques, par exemple des enfants infirmes moteurs cérébraux.

Le large spectre d’applications de la méthode Feldenkrais s’explique par le fait qu’il s’agit avant tout d’une méthode d’apprentissage, dont les principes peuvent être transposés en fonction de l’intérêt du(de la) praticien(ne) et des personnes qui viennent pratiquer.

Vous pourrez trouver quelques témoignages en suivant ce lien.